Afin de faciliter votre navigation et vous proposer des offres adaptées, notre site utilise des cookies. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre page sur le respect de la vie privée. Fermer
Ecohabitat trouver un logement neuf

Le plus court chemin pour habiter ou investir dans un logement neuf écohabitat

Actualités éco-habitat

Edition du 28/08/2018

Démission de Nicolas Hulot : quelles conséquences pour l’écohabitat et le logement ?

Nicolas Hulot
Nicolas Hulot a annoncé sa démission du gouvernement Phillipe, lançant les spéculations sur son remplaçant à la tête d'un grand ministère du logement. © Ministère de la Transition écologique et solidaire

Tags logement, logement neuf, écohabitat, immobilier neuf, Nicolas Hulot, démission

La démission surprise de Nicolas Hulot du gouvernement d’Edouard Philippe menace-t-elle les mesures sur l’écohabitat ? Et pourquoi pas un remaniement plus large autour du logement et de l’écologie ?

Il s’était donné l’été pour faire son propre bilan et il n’aura pas attendu le mois de septembre pour annoncer dans la matinale d’une grande radio nationale son intention de quitter le gouvernement d’Edouard Philippe. Nicolas Hulot a pris de court les observateurs politiques en annonçant en direct sa démission avant même d’avoir prévenu le Chef de l’Etat et son Premier ministre.
Le désormais ex-ministre d’Etat de la Transition écologique et solidaire a notamment expliqué sa décision par ses regrets sur plusieurs dossiers : le nucléaire mais aussi la lutte contre la précarité énergétique dans les logements. Il en avait fait l’une de ses 10 priorités au gouvernement : éradiquer en 10 ans toutes les passoires thermiques. Au micro de France Inter lors de cette annonce surprise, il évoquait ainsi : « on veut rénover 500 000 passoires thermiques. Or, on a baissé de moitié les moyens pour rénover ces bâtiments. Je sais déjà, au moment d'acter ce plan de rénovation, que l'on ne pourra pas atteindre les objectifs ».

Vers un super-ministre du logement et du développement durable ?


Si pour l’heure, ce sont les deux secrétaires d’Etat, Sébastien Lecornu et Brune Poirson, qui prennent le relais du ministre en attendant son remplacement, certains rêvent déjà du retour d’un super-ministre du logement et du développement durable. Patrick Liébus, président de la Capeb, évoque ainsi cette idée, 15 mois après la mise en place d’un gouvernement Philippe séparant les deux entités. « La cohabitation entre deux ministères peut parfois être compliquée. Cette démission est peut-être l'occasion de revenir à un super-ministère », a-t-il expliqué à Batiactu.
Si lors de son intervention à l’université d’été du Medef, le Premier ministre a confirmé la volonté du gouvernement de maintenir les objectifs de la transition énergétique, malgré cette démission, la Fédération Française du Bâtiment annonce dans un communiqué de presse se mettre dès à présent « à la disposition des deux secrétaires d’État, afin que le Plan de rénovation des bâtiments soit finalisé et débouche, au plus vite, sur l’engagement d’un important volume de travaux véritablement efficaces ». Pour l’heure, les professionnels restent en effet très mobilisés pour reprendre rapidement les nombreux dossiers en attente comme la rénovation des centres-bourgs ou la TVA...Par Céline Coletto
Actualité suivante »
« Actualité précédente

Partager sur :

bot